Charte qualité et accessibilité Aquitaine

Le Conseil Régional d'Aquitaine a annoncé hier la publication de sa charte qualité et accessibilité pour les sites Internet, extranet et intranet. Pour des raisons de confidentialité, et en attendant de pouvoir présenter un projet véritablement finalisé et validé, je n'avais pas évoqué jusqu'à présent ce travail qui a été confié à Temesis. La charte est maintenant en fonction et a été publiée hier sur le site http://tic.aquitaine.fr Je vais donc faire un petit billet pour vous présenter ce document.

Nous le voyons chaque jour, il ne suffit pas d'indiquer dans un cahier des charges qu'un site doit respecter tel ou tel standard pour que les fournisseurs internes, les agences web ou les SSII qui les mettent en oeuvre rendent des projets conformes. C'est fort dommage, mais c'est la réalité du marché. Il importe donc d'avoir en sa possession des outils qui définissent de manière tout à fait explicite ce qui est attendu en matière de qualité et d'accessibilité.

Dès le début de la création de cette charte, il était prévu qu'en termes de qualité, tout ne serait pas demandé tout de suite à tous les sites. En effet, un administrateur de site ne peut pas respecter du jour au lendemain l'ensemble des standards existants. Même si c'est un objectif louable, cela ne se décrète pas.

Dans le même ordre d'idée, en matière d'accessibilité, les sites Internet publics auront trois ans pour se mettre en conformité avec les standards internationaux (le minimum sera probablement le niveau double A des Web Content Accessibility Guidelines 1.0- WCAG, qui sont actuellement en vigueur). Dans le cas de la création d'un nouveau site, c'est tout à fait souhaitable, mais pour la reprise de sites existants, il est possible de procéder de manière graduelle, en prenant bien sûr soin de ne pas mettre en place aujourd'hui des mesures qui rendraient impossible des évolutions ultérieures.

La qualité et l'accessibilité d'un site peuvent être vues non pas comme des données statiques (le site est beau, le site est bon, le site est bien, le site est accessible, etc...) mais comme des données dynamiques (le site améliore sa qualité, le site améliore son accessibilité, une démarche est en cours...).

Nous avons donc choisi une position extrêmement pragmatique : il s'agissait de fournir un outil opérationnel pour aider à améliorer ou à qualifier les projets, et également pour faciliter la diffusion de bonnes pratiques qualité et accessibilité pour les sites aquitains.

Nous avons énormément travaillé sur différents aspects de la charte, notamment sa structure, reposant pour partie sur le modèle VPTCS que j'ai proposé en 2001 et pour une autre partie sur les libellés des bonnes pratiques Opquast. Nous avons également souhaité rendre ce projet utilisable et réutilisable, c'est la raison pour laquelle vous trouverez la référence à l'ensemble des dispositions et standards en matière d'accessibilité (WAI, ADAE, Parlement Européen, loi Française), des liens vers des ressources importantes dans ce domaine, et aussi et surtout, un petit texte d'explication très simple pour chacun des 40 items de la version 1 de la charte destiné à en faciliter la mise en application.

La charte sera revue en 2006 et 2007, et convergera progressivement avec l'ensemble des dispositions contenues dans la loi française pour l'égalité des chances, dont les décrets d'application ne sont malheureusement pas encore sortis.

J'aurais certainement pu vous parler encore très longuement de cette charte qui me tient beaucoup à coeur, mais le plus simple pour moi est de vous inviter à le lire et à vous en servir. Le document est libre de droits à la condition d'en préciser la source. Faites-en bon usage.

J'en profite pour remercier Eric Gateau, François Palaci et Laurent Denis pour les observations qu'ils ont eu la gentillesse de me communiquer pendant la création de cette charte.

Par ailleurs, mais je vous en reparlerai bientôt, je travaille actuellement sur le référentiel qualité et accessibilité des sites Internet d'un groupe bancaire de très grande importance.

Haut de page