Paris Web 2006 : carton plein

Cible carton pleinImaginez un peu : vous travaillez depuis quelques années sur un sujet relativement confidentiel. Au cours de ces années, le hasard et la nécessité vous font entrer en contact avec une communauté de quelques centaines de passionnés, mus par un idéal de web accessible, pratique, utilisable, rapide et intelligemment produit.

Ces centaines de passionnés sont répartis partout dans le monde, certains au Québec, d'autres en Belgique, en Suisse, en France, au Japon, en Corée. Vous échangez par mail, vous commencez à travailler avec certains d'entre eux. Vous échangez presque tous les jours. De temps en temps, vous en rencontrez un ou deux. Certains sont des professionnels accomplis et reconnus, d'autres de simples passionnés. Quelquefois originaux, ils ont tous en commun une passion et une vision professionnelle de leur métier.

Cette prise de contact dure un an, deux ans, trois ans, quatre ans....et puis un jour, trois membres de cette communauté vous contactent et vous proposent d'intervenir à Paris au cours d'une conférence qui rassemblerait des spécialistes du sujet et permettrait de faire le point sur le secteur. Vous avez carte blanche, la seule condition impérative pour intervenir est de prononcer les mots "Tristan" et "Nitot" au cours de votre intervention ;-)

Lors de cette conférence, vous retrouvez toutes les personnes avec lesquelles vous échangez au quotidien, vous mettez des noms sur les visages, vous vérifiez que la présence de ces personnes en chair et en os est aussi agréable, sinon plus que ce que vous espériez. Vous sentez une vraie communauté de pensée, de curiosité et d'intérêt.

L'organisation est parfaite, le public est au rendez-vous. Les autres orateurs sont des pointures dans leur domaine, et ils assistent tous aux autres conférences. Le public et les orateurs participent. Ils écoutent. Il échangent avec compréhension et motivation.

L'emploi du temps est respecté soigneusement, sans jamais empiéter sur la liberté de parole de chacun. La conférence dure deux jours, certains orateurs sont à l'aise, d'autres moins, tous sont bons, tous sont intéressants, tous ont quelque chose à dire et une vraie foi dans ce qu'ils disent.

Quant à vous, comme tous les autres orateurs, vous essayez de faire passer un message, et vous avez plutôt l'impression d'y arriver. Finalement, vous passez deux jours parfaits, vous rencontrez des tas de gens, vous profitez à fond de cette occasion unique, et vous rentrez chez vous. Et là, vous vous rendez compte que tout le monde a ressenti la même chose :

Tout ça ressemble à un conte de fées où tout le monde serait gentil, vaillant et motivé. Ben oui, mais je n'y peux rien, c'est vrai. Alors, croyez-moi ou pas : il s'est vraiment passé quelque chose à Paris Web 2006.

Et plein d'autres, qui ne se sont absolument pas contentés de faire de la figuration.

Pour ceux qui souhaitent télécharger ma présentation, la voici, au format PDF (984 Ko)

Edit (28/09/2006) :

Post-scriptum : par dessus mon épaule, ma femme (et les auditeurs de ma conférence savent à quel point ce qu'elle dit est important ;-) me fait gentîment remarquer que mon billet fait un peu "fin de colonies de vacances, on s'aime, on échange nos adresses, youpi ?". Bon, tant pis j'assume, et la prochaine fois, je vous expliquerai pourquoi la série "Dallas", à côté du monde des standards, c'est les télétubbies ;-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page