Bilan 2007

L'année se termine pour Temesis, et pour changer un peu, je me suis dit qu'autant pour les clients, les lecteurs du blog, l'équipe, et pourquoi pas les concurrents, il était intéressant de faire un petit bilan de ce qui s'est passé pour la société cette année.

2007 a été une année de très forte croissance pour la société. Temesis a été créée en 2000, et après quatre années passées il faut bien le reconnaître à vivoter (commercialement parlant), le chiffre d'affaires double chaque année depuis trois ans. Certes, nous partions de très loin, mais tout de même ;-).

Cette augmentation comptable n'est sans doute pas le plus intéressant à remarquer. A vrai dire, 2007 est la première année où je ressens véritablement un intérêt majeur des clients pour la qualité, l'accessibilité et le respect des standards. Toutefois, il serait bien naïf de croire que le développement de la société est uniquement lié à l'état du marché. A l'évidence, la société Temesis a changé, nous avons beaucoup appris, et nos prestations sont bien plus pertinentes qu'auparavant. Et pourtant, comme vous le constaterez dans la suite de ce billet, il nous reste encore beaucoup à faire pour atteindre le niveau de maîtrise et de répétabilité que l'on est en droit d'attendre d'une société qui prêche "urbi et orbi" la qualité et l'industrialisation. Je vais essayer de faire un point sur nos différentes activités en me livrant à l'exercice difficile de les analyser objectivement.

Accessibilité

De manière générale, la rédaction du Référentiel Général d'Accessibilité pour les Administrations menée avec Tektonika a évidemment été l'événement majeur de l'année pour la société. Cela nous a donné beaucoup de travail, nous y avons mis beaucoup d'énergie et beaucoup de réflexion, en tentant d'être le plus sérieux et le plus apte à faire avancer le sujet de l'accessibilité en France. La possibilité donnée à des webmestres de déployer progressivement l'accessibilité a été un choix majeur, et nous ne le regrettons pas. L'avenir dira si ce référentiel fera avancer l'accessibilité en France ou ailleurs. Plus généralement, il me semble que l'idée que la démarche accessibilité est un levier d'industrialisation et de maîtrise a fait beaucoup de chemin. Sur ce domaine, nous n'en sommes qu'au début de la démarche que proposera Temesis. Je publierai bientôt un article qui s'efforcera de montrer qu'il est possible d'envisager la démarche accessibilité différemment, de manière plus constructive et je le crois plus efficace que les démarches actuelles. Du côté de la société, nous continuons à penser que l'accessibilité n'est pas un sujet purement technique ou strictement une affaire de référentiel, de conformité ou de label. En matière d'accessibilité, il faut aller plus loin et comprendre les enjeux stratégiques ou financiers qui se cachent derrière les normes. Que ce soit du point de vue des formations ou des activités d'audit, la mission de la société est d'abord de faire comprendre, puis de montrer la façon dont la technique découle de ces enjeux.

Intégration XHTML/CSS

Voici une prestation qui s'est énormément développée cette année. Cette prestation a été proposée initialement par Laurent Denis, qui avait remarqué fort pertinemment qu'il y avait un besoin considérable pour des développements de squelettes présentant un haut niveau de qualité et d'accessibilité. Sur ce marché, de nombreuses sociétés proposent des développements à bas prix, effectuées dans des délais assez courts. Dans un premier temps, je me suis dit que Temesis proposait des prestations trop chères et mobilisant des experts trop qualifiés pour ce type de mission. L'année 2007 m'a vu changer d'avis. le développement de squelettes destinés à des grands sites ou à des sites souhaitant atteindre un niveau de qualité, d'accessibilité ou d'évolutivité correct demande effectivement une expertise de très haut niveau. Mieux, les expériences de l'année nous ont montré qu'il ne fallait pas seulement être très performants au moment du développement, mais sur tout le processus de qualification des demandes. En matière de développement de templates conformes, accessibles, bien structurés et évolutifs, le moindre grain de sable peut provoquer des explosions de délais, des aller-retours multiples, des ajouts successifs. Il est ainsi arrivé cette année que des missions vendues pour cinq jours de travail ont finalement demandé beaucoup plus de travail (ah, le bug CSS dans Safari lié à un caractère bizarre...). Ce qui est essentiel à noter, c'est que nous avons appris en même temps que nos clients. Lorsque Temesis pose un ensemble de questions à un client avant de lancer une proposition commerciale et d'estimer le temps et les compétences nécessaires, c'est le client qui est amené à se poser des questions en amont des développements (quel degré de compatibilité, quel niveau d'accessibilité, quels contenus, quelles interactions, quelle intégration dans quel CMS, etc.. ?). Et généralement, un client qui ne souhaite pas vraiment répondre à ces questions en amont peut légitimement se dire que les intégrations effectuées par Temesis sont largement surdimensionnées ou inadaptées pour lui. Finalement, notamment grâce à la pugnacité de Ian Smallwood, notre processus de production s'affine, sans encore être parfait. Je suis certain en tous cas que nous commencerons 2008 bien plus organisés et compétents que ce n'était le cas en 2007.

Conseil

Le moins que l'on puisse dire, c'est que 2007 aura été une année variée en termes de conseil. Audit de système d'informations, production de maquettes fonctionnelles, développement de référentiels, assistance à maîtrise d'ouvrage, développement d'outils techniques, préconisations en matière de visibilité et de référencement, expertise, nous avons touché à tout, et c'est l'une des raisons qui nous motive à nous lever le matin. Chaque mission est une nouveauté, et je ne sais pas trop analyser le mouvement général de cette activité. Ce qui est certain, c'est que pour ce type de mission, l'effet réseau joue à plein, et que le fait d'être présent sur le marché depuis 2000 sans avoir saboté de missions et en ayant une ligne éthique aussi droite que possible sur plusieurs années est tout de même un sérieux atout. ;-)

Opquast

Alors voilà, c'est notre bébé, c'est notre navire amiral, c'est notre espoir, c'est l'outil dont nous pensons qu'il est l'avenir de la qualité et de l'accessibilité Web. Et peut-être même encore plus. Quand je pense à Opquast, je biche, je biche. Mais quand je pense à l'effort de recherche et de développement que le projet mobilise, là, je ne biche plus. La charge est considérable, et l'ambition du projet est telle que la société est pratiquement obligée de se structurer autour de lui. En réalité, Opquast est à la fois une torture pour le travail qu'il nous donne et un formidable laboratoire pour apprendre ce qu'est un service en ligne d'ampleur correcte, la façon de le gérer, la façon de le faire évoluer, de l'enrichir. Indirectement, je crois que ce travail a bien d'autres avantages. Nous apprenons, nous progressons, nous utilisons l'outil dans de nombreuses missions, et allons probablement l'utiliser de plus en plus. Nous allons d'ailleurs le faire évoluer pour qu'une société comme Temesis puisse s'en servir au quotidien. Après tout, si les créateurs s'en servent au quotidien, il y a des chances pour que tous les autres utilisateurs en bénéficient directement. D'autre part, ce projet nous donne un autre atout : nous avons les mains dans le cambouis. Lorsque nous produisons des préconisations pour des clients concernant leurs applications Web, nous savons ce que c'est. Nous ne sommes pas des consultants qui se contentent de recommander la qualité Web. Tous les matins, nous devons aussi la faire. Pas évident, mais tout à fait essentiel pour ne pas partir en vrille en nous éloignant un peu trop de la réalité. Pour clore ce chapitre Opquast, donc, la prochaine version de mon-opquast arrive, j'espère qu'elle sera bonne, nous faisons tout pour, en tous cas. Et très bientôt, j'espère pouvoir annoncer des bonnes nouvelles aux partisans de l'Open Source ;-)

L'équipe

Objectivement, il me semble que ça ne se passe pas trop mal. Nous sommes maintenant cinq dans Temesis, et nous apprenons chaque jour le télétravail. Nous ajustons la répartition des rôles jusqu'à trouver la bonne personne au bon poste, nous essayons de faire en sorte que chacun soit à sa place, dans un boulot qu'il apprécie, sans trop de souffrance ni de stress, et comme dans pas mal d'autres sociétés, ce n'est pas toujours évident. Ce qui est certain, c'est que les consultants et développeurs Temesis sont en train d'apprendre leur métier, et de s'améliorer rapidement. J'ignore quand les chemins des uns et des autres se sépareront, mais chacun d'entre nous aura beaucoup appris de ce métier, et je crois que chacun d'entre nous se sentira beaucoup plus professionnel qu'à leur arrivée dans Temesis.

Et 2008, alors ?

Sauf impondérable, la croissance de la société devrait se poursuivre, mais ce n'est encore une fois pas l'essentiel. Si c'est effectivement le cas, c'est sans doute que nous allons continuer à nous améliorer, à mieux répondre aux attentes de nos clients, à industrialiser nos processus, à développer et à faire connaître nos outils. Mais il est encore trop tôt pour le dire, alors, en attendant, Joyeux Noël, passez d'excellentes fêtes.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page