Bilan 2012

2012 s'achève. Il est temps de tirer un petit bilan.

Temesis existe maintenant depuis 12 ans. Tout d'abord, commençons par le côté positif : la société continue à vivre et à payer ses salariés et nous avons réussi à produire des tas de choses essentielles en 2012 (voir le détail dans la suite de ce billet). Voici pour le bon côté des choses.

Je dois tout de même vous avouer que l'année n'a pas été facile. L'activité autour de la qualité et de l'accessibilité a été très faible durant les premiers mois de l'année. Une fois de plus, nous avons dû investir massivement dans de très nombreux projets essentiels soit pour nous, soit pour vous, soit pour la qualité Web.

Cet investissement permanent a de très nombreux avantages : nos outils s'améliorent, les outils que nous diffusons font avancer, je le crois, notre secteur, et nous nous rapprochons du moment où tous ces investissements vont se rentabiliser par eux-mêmes. Ce sera peut-être le cas en 2013 mais je vous en reparlerai dans un autre billet.

Les réalisations

En attendant, voici une liste non exhaustive de ce que nous avons fait en 2012 :

  • Architecture serveurs : nous avons maintenant des machines virtuelles et 5 serveurs qui tournent pour Opquast reporting. Tout ce petit monde a du cache, du monitoring. Les générations de rapports n'échouent pratiquement plus jamais. Il reste encore quelques problèmes de performance et d'optimisation de l'application mais je peux vous dire que nous avons fait une grosse partie du travail à faire, même dans ce domaine.
  • Livre qualité Web : le livre est sorti et c'est un évènement d'une importance capitale dans l'histoire de la société et, je l'espère, de la qualité Web. Il s'agissait de l'un de nos objectifs 2012 et voilà, nous y sommes : le sujet sur lequel nous travaillons est devenu une vraie discipline. L'ouvrage s'est vendu à un peu moins de 400 exemplaires, ce qui est très correct pour un livre dont nous espérons qu'il aura une durée de vie importante. Ce projet a également eu des impacts non négligeables sur la plan administratif et au niveau de notre organisation interne puisque nous avons dû apprendre à vendre un livre et à l'expédier. Temesis est devenu un petit éditeur.
  • Baromètres : Opquast reporting est maintenant capable de générer des baromètres à la volée. Ils ont été mis en place pour plusieurs check-lists et sur plusieurs études, notamment pour l'étude SGQRI des ministères québecois. Cela n'a l'air de rien mais nous a demandé beaucoup de travail. Peu d'outils, je crois, sont capables de générer ce genre de choses à la volée et de façon dynamique.
  • Opquast desktop : en début d'année, cette application était une idée, à peine une lueur dans les yeux de ses papas et mamans. Avec l'aide d'Aquinetic et de la Région aquitaine, et malgré les énormes efforts de Mozilla pour dégoûter son écosystème de développeurs, l'application est disponible en ligne et semble être appréciée. À ce propos, nous allons peut-être avoir des surprises pour vous à la rentrée.
  • Check-lists : la check-list Webperf est arrivée cette année. D'autres check-lists comme first step, second step, greenIt et Open data (traduite en anglais) sont arrivées et certaines sont maintenant automatisées dans Opquast reporting et Opquast desktop.
  • Indicateurs : Opquast reporting ne savait pas produire des indicateurs et les calculer à la volée, c'est maintenant le cas.
  • Clients et avancées majeures : Temesis est devenu membre du W3C, travaille maintenant pour le Sénat, pour l'Élysée, a un premier client aux USA, etc.
  • Arrivées et révélations : Cyrille Harnay nous a rejoint pour la partie commerciale, Aurélien est parti travailler à Montréal et s'est transformé en un redoutable évangéliste de la qualité web.
  • Administration : il y a eu gros travail sur les business plans, l'administratif et le prévisionnel. Avec la croissance de Temesis, c'est une activité qui doit évidemment se structurer.

Merci

Les chefs d'entreprise ont coutume de râler contre l’État, les collectivités, les banques, les salariés, enfin, contre presque tout. De mon côté, j'avais envie de m'adresser à ceux qui nous ont soutenus dans cette activité presque solitaire de défrichage de la qualité Web et qui appartiennent bien souvent à l'une des catégories précédemment citées. C'est pourquoi, pour finir l'année, je tiens particulièrement à remercier BNPParibas, Oseo, ainsi que les clients privés et collectivités qui font un peu plus que croire en nous. Pour être tout à fait clair, ils nous commandent des missions et ils financent nos investissements. Si vous aimez Temesis, nos articles, nos publications, nos outils open source ou Saas, alors en 2013, appelez-nous. Nous avons besoin de vous.

En attendant, nous vous souhaitons à tous et toutes de passer un bon réveillon, d'être bien entourés et de débuter 2013 dans la joie et avec plein de beaux projets en tête.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page