Interventions à venir

Je fais ici même un petit point régulier sur la société. Comme c'est souvent le cas pour les blogs, les textes proposés ici le sont au moins autant pour les lecteurs, pas tous passionnés par la société au point de se tenir au courant de ses activités, que pour moi-même et mon équipe, à qui cela permet d'obtenir un point public et relativement régulier sur l'avancement de nos différents travaux.

Pour commencer, la grande nouvelle du moment, c'est la sortie du validateur automatique Opquast. Cette section de l'outil est encore relativement modeste, puisqu'elle permet de tester 10 bonnes pratiques sur un total de 153, mais c'est une très grande avancée pour Opquast.

Globalement, le projet Opquast se déploie exactement comme prévu. De la conception collaborative de la liste des bonnes pratiques au déploiement, en passant par la possibilité de communiquer et aujourd'hui l'automatisation partielle, je crois que nous avons mis au point un ensemble opérationnel très cohérent. Sauf erreur de ma part, le projet Opquast est d'ailleurs un cas tout à fait unique sur le Web. Nous avons encore plusieurs phases de déploiement prévues et même si je peux sembler assez auto-satisfait, je considère à tort ou à raison que nous n'en sommes qu'au début de ce projet.

Ceci étant dit, même si Opquast représente une partie très importante de l'activité de Temesis, il ne permet pas encore de générer suffisamment de ressources directes pour faire vivre plusieurs personnes, c'est donc une charge assez lourde, qui fait connaître la société, son sérieux et son savoir-faire, mais c'est à travers les missions que vous nous confiez que la société peut poursuivre son activité sans risque majeur pour sa survie.

Nous terminons actuellement une mission assez importante qui consiste à produire un site de référence dans un domaine connexe à la qualité Web. En pratique il s'agit de produire à la fois des contenus et un site destiné à les recevoir. Dans la mesure où l'ambition est de produire une vraie ressource de référence, nous avons la chance de pouvoir travailler avec de très nombreux acteurs du secteur et bien que lourde, la mission est tout à fait passionnante. Je vous en reparlerai lors de la sortie du site, qui sera je l'espère à la hauteur des ambitions des donneurs d'ordre.

La mise à jour de la Charte du Conseil Régional d'Aquitaine a commencé et elle sera terminée à la fin du mois d'avril. De toute évidence, cette opération est en train d'avoir des effets extrêmement bénéfiques sur le territoire aquitain. Les recommandations sont de plus en plus souvent présentes dans les appels d'offres. Certains sites, comme celui d'Aquitaine Europe Communication, ont été refondus intelligemment pour intégrer les recommandations, bref, sans trop s'avancer sur le bilan de l'opération, qui ne pourra être fait qu'en 2008, un an après la production de la troisième version de la charte, nous sommes sur la bonne voie.

Laurent Denis, l'expert maison en matière de développement CSS a du mettre toutes ses forces dans la livraison d'un grand nombre de gabarits conformes et accessibles en urgence pour une agence Web. Il arrive de plus en plus fréquemment que nous soyons ainsi appelés en urgence par des agences, pour faire plus vite et dans de meilleures conditions des activités de développement pour lesquelles elles ne sont pas - pas encore du moins - compétentes. Toujours au sujet de Laurent, j'ai souhaité qu'il devienne formellement Expert AccessiWeb en évaluation. Il possède déjà une compétence très au dessus du lot, mais il m'a semblé essentiel que cette compétence soit validée par un diplôme. Si tout va bien, ce sera le cas dans peu de temps, à l'issue de sa formation.

Nous préparons pour très bientôt la sortie de nos formations e-learning à l'accessibilité. Actuellement d'heureux testeurs vérifient leur pertinence et nous renvoient les éléments à corriger. De son côté, Fabrice Bonny met la dernière main à une boutique qui nous permettra de commercialiser ces formations en ligne avec un paiement direct par carte bleue. Tout cela est un peu long, mais tant qu'à faire, autant faire les choses bien, n'est-ce pas ?

Pour finir et puisque pour beaucoup d'entre vous, nous ne nous connaissons que de manière virtuelle, j'aurai le plaisir de vous rencontrer les 15, 16 et 17 mai 2006 à l'occasion de trois formations ou conférences à Paris et Toulon. Je serai donc :

J'y reviens dans un très prochain billet.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page